EXCEPTIONNEL : Les servants d’autel du pays de Mormal accueillent chez eux les Petits Chanteurs à la Croix Bois.

Logo article 15 12 2021 Logo article 15 12 2021  

EXCEPTIONNEL :

Les servants d’autel du pays de Mormal accueillent chez eux les Petits Chanteurs à la Croix Bois.

Reconnaissez-vous cet écusson ?

Pour le plus grand plaisir de tous, nos servants d’autel ont organisé 2 concerts de Noël, des Petits Chanteurs à la Croix Bois, le 13 décembre à Bousies dans une église fraichement rénovée intérieur et extérieur, puis à Fourmies le 15 décembre en lien avec l’abbé Didier Potier, aumônier diocésain des servants d’autel.

 Les servants ont ainsi eu la chance de les héberger et de partager 3 jours avec eux, du 13 au 15 décembre 2021.

Jeunes comme eux avec tout ce que cela implique…ils nous racontent leur expérience tous azimuts :

« Ils prient comme nous, mettent une aube, nous aussi, mais reconnaissons que si les servants chantent, eux ils chantent mais pas « comme des pros », ils sont pros !

Faut dire qu’avec 8 à 10 heures de chant et solfège par semaine ça aide, mais ça ne suffit pas, tous sont passionnés et capables de bien des efforts pour assouvir leur passion.

Ils ont entre 11 et 17 ans, qu’ils soient originaires d’Autun, de France ou d’ailleurs, c’est la vie en internat, entre amis, entre frères, les voyages dans le monde entier … qui les attend.

Discipline dans le chant, dans l’installation/rangement du matériel de la tournée, à chaque concert et il ne s’agit pas de s’y soustraire, sinon il y a danger pour être sélectionner lors de la tournée suivante.

Vous dites sélection, j’imagine l’ambiance ! à Autun en Bourgogne, ils sont 63 garçons dans le rang, tous volontaires pour un « petit » voir grand récital, alors ira – ira pas…

Ils nous confient simplement, modestement : « On passe tous les auditions, parfois t’es bon, des fois t’es moins bon. Il faut accepter de ne pas toujours être au top et travailler pour apprendre et avancer. Tout concert a ses exigences, il n’y a pas de « petit concert » ni de « petite tournée ».

Nos oreilles, notre cœur, notre âme n’en sont pas encore remis c’était trop beau, trop court ! oui mais 1h15 de chants sans interruption, concentré comme pas possible, avec le sourire, Joseph nous confie que même si c’est pour et avec Notre Dame, quelquefois ça gratte sous les chaussettes et faut pas bouger. Et là, nous les servants, faut reconnaitre : on n’a pas ce souci !!!

Alors cet écusson qu’ils arborent fièrement sur l’uniforme :

  • Le drapeau de la Savoie rouge avec la croix blanche, région où est née l’association des Petits Chanteurs à la Croix de Bois
  • Quatre petites croix rappellent les quatre fondateurs
  • La bande tricolore, pas seulement parce que Français, mais parce que l’association a reçu la légion d’honneur en tant que chanteurs pour la paix.

Chanteurs pour la paix je le crois sans mal quand je vois et j’entends les retours des parents (qui gentiment et sans compter, les ont logés et divertis pendant ces 3 jours) : ils sont exceptionnels ! toujours de bonne humeur, prêts à aider, disponibles pour partager, jouer et se balader, les recevoir fut un cadeau !

Merci pour votre accueil exceptionnel, votre sympathie, votre organisation rigoureuse pour ces 2 concerts, nous confient le 16 décembre, Gabriel leur impresario et Vincent Bruggeman directeur/manageur. Merci de nous avoir fait confiance en osant prendre le risque de ces 3 jours et 2 concerts au fin fond de notre campagne avesnoise, avons-nous répondu, ne sachant plus qui a accueilli qui …

C’est peut-être ça le partage.

Virginie et Vincent Sommain

Article publié par Service Diocésain des Jeunes Equipes Liturgiques (Servants d'autel) • Publié le Vendredi 31 décembre 2021 • 1347 visites

keyboard_arrow_up